Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*

*

 

*



 
 
potager en juin 
 

31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 22:33

 

Mon "youpi, c'est vendredi" a un goût amer ce soir. Une fois de plus aujourd'hui, j'ai eu droit à cette question devenue régulière depuis quelques semaines quand je présente notre projet d'adoption à Tahiti...

"Mais, c'est légal ?"

Est-ce moi qui explique mal ? Est-ce que j'ai la tête de quelqu'un prêt à tout pour "avoir un enfant" ? Est-ce que si on va adopter à l'autre bout du monde, en passant par un système différent de celui géré par les OAA (Organismes Agréés pour l'Adoption) ou par l'AFA (Agence Française pour l'Adoption), en découvrant une façon d'adopter qui semble correspondre à notre façon d'envisager notre parentalité différente de celle des autres, on en devient forcément un peu suspect car on sort du cadre ?

Reduite__02.JPGQuand on s'engage sur le chemin de l'adoption, on est vraiment exposé aux réflexions des uns et des autres. C'est parfois facile d'y répondre avec le sourire et toutes ses convictions, mais parfois c'est juste insupportable de devoir toujours justifier, expliquer et c'est décourageant...

Reduite_-copie-1.JPGAlors pour nous, oui, c'est légal de nous imaginer parents d'un petit de Tahiti, qui aura aussi une famille en Polynésie avec laquelle on gardera des liens.

Oui, l'adoption fa'a'amu a un cadre légal : une Délégation d'Autorité Parentale est donnée par un juge aux parents adoptants dans les semaines qui suivent la naissance et ce sont les parents biologiques qui choisissent les parents pour leur enfant nouveau-né, et aux 2 ans de l'enfant un jugement d'adoption (simple ou plénière) est prononcé.

Oui, c'est légal de s'imaginer enfin un jour parents, en tout cas avant 2016 voire 2017 ou après, seule perspective que l'on ait si on reste bien sagement dans le cadre.

Oui, c'est légal et on a envie d'avancer enfin avec ce projet-là et d'arrêter de dépendre de traitements, de rendez-vous médicaux (abandonnés depuis longtemps), d'associations, d'organismes divers et variés qui jusque-là ne nous ont apporté que tristesse, désillusions et désenchantement ! 

* * *

Et oui,  c'est légal, la petite part de tarte du vendredi avec les macarons et la tisane de Caroline qui va bien, non mais !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

ma petite bohème 12/06/2013 10:00

bon tjrs avec 3 trains de retard... je comprends que cela puisse être épuisant et parfois démoralisant d'entendre ce genre de remarques pas très éclairées...alors que vous avez besoin de plein
d'élan ! Alors je vous envoie plein de bonnes ondes (et si cela peut te "rassurer" de manière générale dès que l'on ne fait pas des choses qui rentrent dans les cases, un peu alternatives ou
autres, on a droit à des remarques désobligeantes/déplacées/blessantes...) bises

Marianne 02/06/2013 22:40

J'ai moi aussi vécu ces remarques avant mais aussi après l'arrivée de Manava. Je répondais qu'en Polynésie les mamans étaient très choquées d'apprendre que chez nous certaines femmes accouchaient
sous X, ne savaient pas qui allait élever leur enfant et n'allait plus jamais avoir de nouvelles de lui ou elle.C'est inconcevable là-bas. Ca fait réfléchir quand même... On vous embrasse bien fort
tous les deux.

cristin 02/06/2013 08:10

des certaines personnes et les règles,règles les gens!!
Votre bonheur est authentique
pour vous une belle part de droit va de soi!! non mais alors

Marie 01/06/2013 22:55

La bien pensance sûre d'elle, ça devrait être illégal !
Je serai bien contenté quand vous serez parents comme vous le pourrez.

Tiphaine 01/06/2013 22:00

Je comprends ta colère et ton ras-le-bol. Les questions de personnes plus ou moins proche ne sont pas toujours très fines ... néanmoins, j'avoue que pour moi qui ne me suis jamais penchée sur la
question de l'adoption, la démarche de l'adoption polynésienne n'était pas très claire dans ma tête... et que ton post m'a beaucoup éclairée en fait ! culturellement, nous ne sommes pas habitués à
cette démarche et sans doute cela peut bousculer certains et remettre en question...
En tout cas, tu vois, tu m'auras fait découvrir ce type d'adoption et pour ça, merci :-) !!!
Profite bien de ton dernier mois de préparatifs et j'espère que tu partiras à Tahiti le coeur serein.