Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

*

*

 

*



 
 
potager en juin 
 

18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 20:49

... qu'il y a des précaires invisibles dans les entrepôts."

Reduite_-copie-19.JPGCette phrase est de Jean-Baptiste Malet, jeune journaliste invité à un journal-télé dans lequel il parle de son expérience d'intérimaire chez Amazon, dans l'entrepôt implanté dans les environs de Montélimar. Son témoignage édifiant et révoltant est à lire d'urgence

Précarité, pression, robotisation de l'individu, tout ceci en se donnant la meilleure conscience possible et en pronant la satisfaction à 200 % du client. Work hard, have fun, make history est la devise de l'entreprise...

Quelques liens pour en savoir plus :

* le journal télé dans lequel Jean-Baptiste Malet se trouve face à un élu PS (on a du mal à en croire nos oreilles...)

* ethicalconsumer.org : pour en savoir plus sur l'opération de boycott d'Amazon organisée en Grande-Bretagne

Et puis voici quelques unes de mes bonnes adresses de librairies dans les environs ou plus loin :

* Le Bleuet, Banon (04)

* Librairie BD La Licorne, Valence (26)

* Librairie Mosaïque, Die (26)

* Colophon, Grignan (26)

* L'Olivier, Nyons (26)

* Librairie Actes sud, Arles (13)

* Librairie Archipels, Papeete (Polynésie française)

D'autres suggestions pour allonger la liste et permettre un tour du monde des bonnes librairies ?


Repost 0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 16:00

Reduite__07-copie-7.JPG

La suite de la sortie de samedi : des lectures à savourer avec un bon thé et des cupcakes au pamplemousse meringués.Reduite__06-copie-5.JPGReduite__05-copie-12.JPGThé vert pamplemousse-mandarine avec Pitt Ocha et la tisane des couleurs qui est vraiment fantastique et qui sera offert à mes plus grands neveux et nièces pour leurs anniversaires et la BD Mars aller retour de Pierre Wazem (bof, bof). Elle commence très bien, un peu comme Le combat ordinaire de Manu Larcenet (qui est vraiment et de loin ma BD préférée), mais ça devient complètement fantastique. J'ai trouvé que c'était plutôt sans intérêt et que le personnage manquait de sincérité et de profondeur...

 

Reduite__04-copie-10.JPGThé vert au riz grillé pour accompagner la partie africaine et la traversée du désert de Sylvain Tesson et Alexandre Poussin. Je suis emportée par leur tour du monde à bicyclette pour le moment, mais je ne suis pas objective, j'aime vraiment beaucoup Sylvain Tesson...

 

Repost 0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 09:47

tipibrochettes.jpg

Un essai de tipi à mettre dans le jardin pour les petits qui passeront cet été, des brochettes colorées, une citronnade et des croquets aux anchois pour la pause de fin de journée sous le saule... Tout ça entre deux vaisselles de verres, d'assiettes, de plats sortis des cartons, dépoussiérage, nettoyage, déménagement de meubles. Une réinstallation au bon goût de vacances...

hamaccitronnade.jpg

"C'est le temps que nous accordons aux choses qui les rend belles". Je relis Le temps du voyage. Petite causerie sur la nonchalance et les vertus de l'étape de Patrick Manoukian. C'est un vrai bonheur cette lecture de vacances : un essai sur les rencontres, les échanges, le temps de l'étape et du trajet. Parfait à lire dans un hamac, en transition entre deux cartons, deux coups de pinceau, deux avions ou deux baignades... selon ses occupations du moment ! La collection Petite philosophie du voyage chez Transboreal est pleine de pépites de philosophie du quotidien pour porter un oeil neuf sur les bistrots, les bibliothèques, les voyages avec des ânes ou en vélo...

Repost 0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 20:26

lecture.jpg

Le titre à lui tout seul est une invitation au voyage ! C'est un plaisir d'ouvrir les pages de ce roman. C'est fantaisiste, plein de douceur et de folie, piquant comme le froid de la banquise. J'adore découvrir le quotidien farfelu de ces hommes perdus dans une cabane avec un tout petit garçon et une vieille femme Inuit pleine de bon sens...

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 13:31

 

Pas mal de BD ces derniers temps, mais un roman aussi...

lectures de vacances

* Nous ne serons jamais des héros de Salsedo (frères) et Jouvray  : un trentenaire paumé se voit offrir un tour du monde par son père, bourru, malade et porté sur le whisky. Tous deux partent donc, enchaînant les trajets en avion, les voyages en bus, d'un bout à l'autre de la planète. Le lien rompu entre ces deux-là se renoue peu à peu, le dialogue et les échanges s'installent... c'est très émouvant et les dessins sont pleins de sensibilité. On se dit que vraiment c'est trop bête de passer à côté des autres ou de sa vie, alors qu'il faut finalement peu de choses pour bien en profiter !

*

* La communauté de Hervé Tanquerelle et Yann Benoît. A travers des entretiens, l'auteur et son beau-père reviennent sur une expérience de vie dans une communauté née après 68. La phrase de Gébé en introduction du 2e tome résume a elle seule toute cette expérience (qui aura tenu quand même 10 années) : "L'utopie ça réduit à la cuisson, c'est pourquoi il en faut énormément au départ." 

*

* Le magasin général de Loisel et Tripp. J'ai dévoré le dernier tome sorti, et j'aurais dû en profiter plus longtemps... Maintenant, j'ai hâte d'avoir le prochain dans les mains. C'est malin, ça ! Encore un an à attendre !

*

* Prodigieuses créatures de Tracy Chevalier. Des chercheuses de fossiles à l'époque de Jane Austen : j'ai passé un excellent moment en leur compagnie. C'est un roman léger sans être "cheesy", très intéressant sur le plan historique avec la place des femmes dans les découvertes scientifiques du XIXe siècle, je vous laisse imaginer ce que ça donne...

***

J'ai encore quelques pages de romans à tourner et je file prendre le train pour aller dans un coin de France que je n'ai encore jamais visité. A bientôt ! 

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 21:15

 

chroniques.jpgEntre éclaircies et petites averses de neige fondue, j'ai eu le temps de lire les Chrnoniques de Jérusalem de Guy Delisle. Cet auteur de BD a passé un an dans la ville sainte, accompagnant sa femme qui travaille pour MSF. Il y raconte sa découverte de la ville, du contexte politique, des différentes religions mélangées (ou pas...). Je l'ai refermé en ayant appris pas mal de choses sur le quotidien à Jérusalem, l'omniprésence des armes, les intégrismes de toutes sortes, les lieux sacrés et toutes ces histoires incompréhensibles dans leur intolérance et mépris de l'autre... Et quand j'ai refermé le livre, forcément, j'ai pensé à la chanson de Monsieur Roux que je vous laisse découvrir. Une BD à lire absolument !

Repost 0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 08:31

Hier, ça a fait crac dans mon dos. Ce matin, il est plus raisonnable d'essayer de trouver un ostéo disponible dans la journée...

lectures.jpg

La chance dans tout ça, c'est que j'ai un peu de lecture.

Sadako.jpg* J'ai commencé Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson : une cabane en Sibérie pendant six mois, avec des livres, de la vodka et des cigares, des haïkus tracés dans la neige, une mésange sur le bord de la fenêtre, des litres de thé. C'est paisible, poétique et profond. Je vais poursuivre avec bonheur !

* Les oiseaux de l'espoir de Judith Loske s'est laissé lire d'une traite dans la librairie : les illustrations sont pleines de douceur et de sobriété. La fin est triste, comme peut l'être la vie à Hiroshima après la bombe. C'est album est quand même porteur d'espoir, et va devenir un incontournable à faire découvrir aux élèves pour parler de la guerre et de ses ravages. C'est tiré d'une histoire vraie.

* * *

Et un sourire dans ma tasse de Brume du lac ce matin...

 

Repost 0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 14:05

the-nouvelles-australiennes.jpg

J'ai déjà fini de lire les nouvelles de Kenneth Cook, Le Koala tueur et autres histoires du bush. Encore un bon choix de mon amoureux ! J'ai eu un peu de mal à entrer dans le recueil, mais dès les deux premières nouvelles passées (pas mes préférées d'ailleurs), j'étais replongée avec délice dans cette ambiance inimitable de l'Outback australien, ses bêtes féroces, son environnement terriblement hostile, ses autochtones décalés et alcoolisés. Ce sont des petites pépites d'humour décalé, on se prend de sympathie pour le narrateur, cet australien balourd à qui il arrive des aventures toutes plus improbables les unes que les autres... Et forcément, après cette lecture, je me suis replongée dans nos photos australiennes... Si ça vous tente, faites un petit détour par la catégorie Le lundi, c'est Australie !

* * *

Un thé au riz grillé pour accompagner quelques framboises du marché et un carreau (ou deux...) de choc', c'est tip top pour un mercredi, début d'après midi :-)

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 19:04

livre-croque--.jpg

Voilà le dernier roman que j'ai dévoré (et la biquette aussi...). J'ai englouti les 700 pages en une semaine, passant une grande partie de mes soirées et de mon week end le nez dans mon livre. Malgré quelques  petites longueurs, je me suis laissée entraîner par ce club de joueurs d'échecs passés à l'Ouest pour fuir la dictature communiste. J'ai adoré les histoires d'Igor, Imré, Sacha, Léonid, les rencontres du narrateur, ses hésitations, ses maladresses, ses errances photographiques dans le jardin du Luxembourg et le quartier latin (ça m'a rappelé les années fac !).  Un bel instantané des années 60, pas vraiment aussi optimiste que pourrait le laisser entendre le titre, mais c'est une belle histoire... pleine de rebondissements, jusqu'à la dernière page.

attaque-de-biquette.jpg

Attaque de la biquette qui a trouvé mon marque-page très à son goût !

*  *  *

J'ai lu pas mal de choses cet été dans l'avion, à l'hôtel en Chine, dans un hamac, dans le van, et j'ai adoré :

* Ce que je sais de Vera Candida de Véronique Ovaldé : une légèreté à la Gacia Marquez, des personnages attachants, un style formidable. Et mon coeur transparent est aussi une drôle d'histoire, au style surprenant et plein de poésie (qui m'a fait penser à L'écume des jours)...

* La pluie avant qu'elle tombe de Jonathan Coe : des photos décrites les unes après les autres pour révéler progressivement une histoire de famille tragique... Pas gai du tout, mais très beau.

* J'ai découvert la collection "Petite philosophie du voyage" qui édite des essais qui sont de vraies pépites... J'ai particulièrement aimé Le temps du voyage, Le Tao du vélo, La joie du voyage en famille. J'ai encore quelques titres à decouvrir, j'en reparlerai sans doute ici !

 

Repost 0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 18:55

 

une-vie-chinoise.jpg

A midi, le dernier tome d'Une vie chinoise est arrivé. Je ne l'ai pas quitté de l'après-midi (en attendant la livraison du four de poterie, qui est d'ailleurs reparti... suite au prochain épisode...) C'est LA BD à lire absolument ! Un dessin abrupte pour retracer l'histoire de la Chine au travers de la vie de Xiao Li de 1950 à nos jours. Ce n'est pas franchement reposant, mais c'est passionnant et on apprend une foule de choses sur ce pays incroyable. De mon point de vue, c'est vraiment très éclairant sur l'histoire récente de la Chine et les mutations qu'elle vit depuis les toutes dernières années. Allez écouter l'interview de Pierre Otié pour en comprendre un peu mieux l'argument. (Et ça va très bien avec le tablier miao pour Delphine qui part demain !)

legendesClic pour lire la quatrième de couverture

Et de 7h à 9h30, j'ai terminé Légendes, dévoré en une petite semaine. Martin Winckler en proie à ses souvenirs, ses fictions et légendes, ses propres "mythes fondateurs". La lecture de ses livres ne me laissant jamais insensible, celui-ci me laisse une fois de plus songeuse. Quel lien entretient-on avec ses souvenirs, quel est la part du reél, de l'imaginaire ?

*  *  *

Que j'aime perdre la notion du temps et passer des heures entières le nez dans les livres...

 

Repost 0